CLIVE ROBERTSON

Un Ecossais à Hollywood



Clive Robertson Télé Star du 07/09/98

TELE STAR : Comment avez-vous décroché le rôle de Ben Evans ?
CLIVE ROBERTSON : En 1996, j'ai quitté l'Angleterre pour chercher du travail en Californie. J'ai passé une audition pour "Sunset Beach" et, à ma grande surprise, j'ai été retenu. Comme pour les autres acteurs de la série, la production m'a immédiatement proposé un premier contrat de trois ans.

Comment avez-vous rencontré votre dulcinée, l'actrice australienne Libby Purvis ?
Il y a quatre ans, nous fréquentions le même cours d'art dramatique à Londres. Nous nous sommes fiancés il y a quelques semaines dans le quartier français de La Nouvelle-Orléans, "Le Vieux Carré".

Vous avez beaucoup voyagé pendant votre enfance. Pour quelle raison ?
Mon père était pilote dans la Royal Air Force. Ma mère, ma soeur et moi déménagions environ tous les trois ans pour le suivre sur ses différents lieux d'affectation. J'ai ainsi vécu une partie de ma jeunesse à Singapour et en Hollande.

A la mort de votre père, vous n'aviez que 15 ans. Comment surmonte-t-on cette épreuve ?
Le tourbillon de l'adolescence permet d'atténuer quelque peu la peine. Mais cette époque charnière, généralement enthousiaste et insouciante, fut évidemment plus douloureuse pour moi.

Retournez-vous souvent en Grande-Bretagne ?
Une fois l'an. Début juillet, je suis passé à Londres avant de me rendre chez un ami en Ecosse. Contrairement aux idées reçues, je ne suis pas d'origine anglaise, mais écossaise !


Propos recueillis par Franck Ragaine